Chiffres et Lois rapproche avocats et comptables

Charles Markowicz – Accountant & Mediator, Costmasters Center for Dispute Resolution – bMediator

Rien ne devrait a priori mettre les professionnels de la loi (les avocats) et ceux du chiffre autour d’une même table. Tant leur formation que leur expérience divergent, les uns étant axés sur les lettres tandis que les autres jonglent avec les chiffres. La majorité des avocats ne maîtrisent pas la logique comptable et la plupart des (experts)-comptables ne maîtrisent pas les matières juridiques.

Après tout, c’est logique et normal, les deux disciplines étant tellement complexes. Sauf que lorsqu’il s’agit de défendre au mieux un client empêtré dans un litige à dimension financière – ou de prévenir pareil conflit – la réunion des compétences se révèle souvent utile. Il ne s’agit pas d’obliger nos clients à payer deux conseillers. Mais il faudrait que ces deux-là comprennent comment l’autre contribue à répondre aux souhaits de la clientèle.

Le partage de compétences, d’expériences et de solutions transversales est salutaire. C’est sur ce constat que nous avons constitué l’asbl « Chiffres et Lois », pour favoriser les croisements d’atouts.

Son principal vecteur d’activités est l’organisation de formations agréées par les autorités déontologiques. L’asbl a récemment réuni des experts autour du sujet : « La médiation comme outil de résolution de conflits entre associés (en couple) ». C’était à l’occasion de la Semaine de la Médiation. Plusieurs modifications légales récentes mettent en effet ce thème en avant.

Citons tout d’abord la loi du 18 juin 2018, qui donne autorité au juge d’imposer une médiation, sauf lorsque toutes les parties la refusent. Ensuite, le Code des Sociétés et Associations (CSA), entré en vigueur le 1er mai 2019. Il permet aux sociétés de prévoir les modalités de résolution de conflits auxquels les tribunaux devront en principe se tenir. Qui plus est, les compétences judiciaires en matière de litiges connexes aux retraits et exclusions forcés d’actionnaires évoluent, dans un sens conforme à l’efficacité attendue des procédures en Justice.  Le terrain est donc réellement propice pour aider nos clients à sortir de conflits par le haut.

Chaque orateur a exposé son point de vue durant la première partie de la conférence (toujours visible en ligne sur www.facebook.com/chiffres.et.lois) :

  • Anne De Potter, juge au Tribunal de l’Entreprise du Brabant wallon, a mis en lumière le long chemin que la médiation devra encore parcourir avant d’être la voie majeure de résolution des conflits. De nombreux juges sont à l’écoute mais n’ont encore ni la pratique, ni le réflexe de la médiation. Prenons cela comme gage d’espoir.
  • Michel Forges, bâtonnier, a retracé l’évolution du rôle de l’avocat, intégrant de plus en plus les aspects positifs de la médiation.
  • Gérard Kuyper, président de bMediation, a résumé le dernier baromètre de la médiation, qui confirme les avantages que l’on prête souvent à cette MARC.
  • Steve Griess, avocat et médiateur, a pointé quelques éléments à intégrer dans des contrats pour résoudre plus facilement d’éventuels conflits.
  • J’ai conclu en illustrant le point de vue du professionnel du chiffre. J’ai pris des exemples de médiations réussies ou qui ont contribué à la réussite, et d’expertises judiciaires qui n’ont favorisé qu’une solution « technique ». J’ai mis en avant la résolution de litiges par l’apport de techniques propres à la médiation.

La seconde partie de la conférence a été un échange de points de vue sur la préparation des projets d’association, les rôles et perceptions de chacun, y compris des tribunaux, et bien entendu de la volonté des parties de résoudre leurs litiges de manière constructive et positive.

Les dernières minutes ont été consacrées au rôle que Bruxelles pourrait jouer dans le paysage international de la médiation, et à un conseil de chaque orateur à ceux qui le regardaient en direct.

Le débat était intéressant et captivant, à en croire l’évaluation moyenne des internautes : 4,6/5.

Ceci nous encourage donc à organiser en 2020 d’autres conférences sur le thème de la médiation. Elles seront progressivement annoncées sur www.chiffres-lois.net et sur nos réseaux sociaux ( https://www.linkedin.com/company/chiffres-et-lois/ ou www.facebook.com/chiffres.et.lois).